#blockchain#décentralisation#DLT#innovation

NEDAO : une plateforme décentralisée au service des Neuchâtelois.e.s

Fabio Bonfiglio est Président de l'Association NEDAO. Il milite pour une re-décentralisation du web et une meilleure éducation au numérique pour les générations futures. Avec 20 ans...

Victoria Barras
18 janvier 2021

Articles en lien

Fabio Bonfiglio est Président de l’Association NEDAO. Il milite pour une re-décentralisation du web et une meilleure éducation au numérique pour les générations futures.

Avec 20 ans d’expériences en gestion de projets et développements logiciels dans l’automation industrielle et les logiciels d’entreprise, il s’est spécialisé depuis 2016 dans les technologies DLT (technologie de registre distribué) / blockchain, et accompagne les entreprises et organisations dans cette nouvelle transformation digitale, avec sa société FBO Developments. Interview.

En quoi consiste le projet NEDAO ?

Il consiste à créer une plateforme qui sera à la fois :

  • un démonstrateur des nouvelles technologies de la décentralisation, des contrats intelligents (smart contracts), etc.,
  • un outil fonctionnel de financement de projets d’intérêt régionaux, qu’ils soient d’innovation, culturels et/ou économiques, pour les résident.e.s neuchâtelois.e.s.

Quelles ont été les avancées majeures du projet en 2020 ?

Nous devions organiser des conférences et des ateliers bimensuels afin d’accompagner les premiers utilisateurs.trices, récolter leurs feedbacks et comprendre quels étaient les points clés à mettre en avant et développer. L’objectif final était de réussir à faire utiliser ces nouvelles technologies à Madame et Monsieur tout-le-monde. La toute première de ces conférences était prévue en mars 2020, et le confinement a été annoncé quelques jours avant qu’elle puisse avoir lieu.
Nous avons alors dû adapter la planification et les jalons de développement en conséquence et concentrer les développements sur les briques technologiques de base, de façon à ce que les interfaces utilisateurs puissent par la suite être adaptées le plus possibles au besoins qui seront exprimés par les premiers utilisateurs.trices
Nous avons déjà pu faire une démonstration du fonctionnement de l’identité décentralisée (voir vidéo ci-dessous) et nous espérons pouvoir très prochainement ouvrir ces premières interfaces au grand public pour qu’il puisse commencer à les tester.

Pourquoi NEDAO est-il indissociable des technologies décentralisées, telle que la blockchain ?

Car son objectif est justement de démontrer, à la population et au tissus industriel et économique régional, tout le potentiel d’amélioration de l’efficience administrative, l’accélération des échanges de valeur, et ses apports considérables en termes de transparence et de traçabilité.

Combien de temps faudra-t-il à votre avis pour qu’un tel mode de fonctionnement se démocratise ?

Il est clair que nous en sommes encore à l’équivalent du milieu des années 1990 pour Internet, et qu’il faudra encore quelques années pour que ces technologies soient totalement démocratisées. Néanmoins, la COVID a agi comme un révélateur pour beaucoup d’organisations à travers le monde, Elle a révélé le besoin urgent de solutions de digitalisation réellement efficaces. J’aime assez l’image du contrat encore signé, en 2021, à la main avec un bon vieux stylo, scanné et renvoyé par e-mail afin qu’il puisse être traité par un service administratif. Ce n’est pas de la digitalisation, c’est du bricolage !
La vraie digitalisation fonctionnerait sans medium physique, grâce à la génération d’une signature cryptographique. Le tout serait intégré à une transaction publiée sur un réseau DLT (Distributed Ledger Technology) et déclencherait automatiquement une prestation ou un paiement, instantanément et sans aucun intermédiaire administratif. C’est ainsi que j’envisage la digitalisation: des échanges directs, instantanés, sans frais supplémentaires inutiles, sans risque de corruption ou de censure.

Comment le canton de Neuchâtel favorise-t-il ce type de projet ?

Le Canton a financé le projet NEDAO via un financement NPR (Nouvelles Politiques Régionales). La région a une histoire manufacturière forte, avec des innovations majeures, notamment en microtechnique. Elles ont rayonné dans le monde entier. C’est une opportunité inédite pour les acteurs industriels du canton de se positionner comme pionniers de ces nouvelles technologies.
Pour le secteur horloger par exemple, on peut imaginer le développement de standards de certification de conformité des pièces des sous-traitance, qui pourrait avoir un impact énorme en termes d’efficience et de réduction de coûts des appareils productifs (lean). Ce n’est qu’un exemple parmi des centaines applicables aussi bien dans l’industrie, les organisations, le monde académique et institutionnels ou encore aux outils démocratiques eux-mêmes.

 

Pour en savoir plus, visitez le site dédié : www.nedao.ch