#canton de Neuchâtel#entrepreneuriat#innovation#mécanique#microtechnique#PME

Entretien avec Valentin Daubré – PEUX Fly Fishing

Ingénieur en mécanique, Valentin Daubré a d’abord travaillé dans la conception de machine en région parisienne. Passionné de pêche depuis l’enfance, il rencontre en 2014 le fondateur de la...

Victoria Barras
29 avril 2021

Articles en lien

Ingénieur en mécanique, Valentin Daubré a d’abord travaillé dans la conception de machine en région parisienne. Passionné de pêche depuis l’enfance, il rencontre en 2014 le fondateur de la marque PEUX Fly Fishing lors d’un salon. Il réalise un stage de plusieurs mois dans le Tessin qui renforce ses compétences en usinage et en développement de produit. Il reprend l’activité de PEUX Fly Fishing en 2018, lorsque son ancien propriétaire prend sa retraite. Interview avec un entrepreneur dynamique qui a su marier passion et travail.

Pourquoi avoir déplacé l’outil de production dans le Canton de Neuchâtel ?

J’ai repris l’outil de production en 2020. Je voulais rester en Suisse pour conserver le Swiss Made. À Neuchâtel, tout le tissu industriel au niveau de la mécanique de précision et de la sous-traitance est à portée de main, grâce aux secteurs très développés de l’horlogerie et du médical. J’usine mes pièces moi-même et pour cela j’ai besoin d’outils et de matière première disponibles dans un rayon de 3 km, je ne perds pas de temps. Pour l’anodisation (traitement de surface), j’ai accès à de nombreux prestataires, je peux donc vraiment choisir selon mes besoins. Le niveau de qualité et d’exigence de la sous-traitance est également très élevé. Probablement grâce aux standards exigés par l’industrie horlogère.

Comment PEUX Fly Fishing se distingue-t-il de la concurrence ?

Notre image de marque repose sur la technicité des produits. Nos moulinets « Speedline » sont des moulinets démultipliés. Lorsque vous effectuez un tour de manivelle, la bobine en fait quatre et demi. Au monde, nous sommes les seuls à avoir un tel niveau de démultiplication. Nous avons également des moulinets semi-automatiques. La récupération de la soie se fait en actionnant un levier situé sur la face avant du moulinet, ce qui permet une récupération très rapide et sans effort.
La personnalisation est également au cœur des services proposés. Actuellement, environs 50% de nos commandes sont personnalisées. Dans le milieu de la pêche, il est assez fréquent de collectionner du beau matériel, comme des cannes ou des moulinets.

Vos objectifs pour cette année ?

J’ai déjà des client.e.s aux Etats-Unis, en Australie et en Europe et je souhaite renforcer ma présence sur ces marchés grâce à un accent mis sur la communication et le marketing.
Je souhaite engager une personne d’ici quelques mois, ce qui me permettra de dégager du temps pour le développement de produit, notamment un moulinet pour la pêche en mer pour lequel j’ai de nombreuses demandes. Enfin, maintenant que je suis bien installé, j’aimerais avoir recours à de la sous-traitance. D’où l’importance d’augmenter mes volumes de vente afin que cela devienne intéressant financièrement.